Nouvelles de One Piece Minecraft

Il semblerait que les règles aurait changées, veuillez vous rendre dans la partie Documentations pour vous mettre à jour ! N'hésitez pas à feuilleter le journal pour être au courant de ce qu'il se passe sur les différentes Mers, de consulter régulièrement votre espace membre pour être informé des dernières nouveautés et de prendre en compte le classement de chacuns.

/!\ Le serveur est désormais fermé à durée indéterminée. Nous allons continuer à explorer les différentes pistes et possibilités que nous avons décelées pour
développer l’univers de One Piece à notre façon, cela ne se fera peut-être plus sur Minecraft avant un
moment. Nous envisageons de partir sur Hytale.  /!\

Prise d'otage de Bob l'attardé  

  RSS

Xmaniaque
(@xmaniaque)
Vagabond
Inscription: Il y a 2 années
Posts: 16
11/11/2018 11:51  

Carnet de bord, page 3

C'était le 11 novembre,

Je discutais avec mon équipage d'une façon de faire parler de nous, et je leur demandais si ils avaient une idée. 

Après une longue discussion avec ces gaillards, j'ai décidé de tenter une prise d'otage pour demander une bonne rançon au marine. Tous l'équipage a approuvé cette idée.

J'ai donc ordonné à tous de prendre une arme des provisions et de quoi faire une barricade pour empêcher ces maudits marins de rentrer lors des négociations, et nous somme ensuite partis.

Après un long voyage en mer, nous somme arrivés à Log Town, et on a accosté sur le port au Nord. J'ai ordonné à mes gars de trouver un civils faible et facile à maintenir. Ares trouva un attardé du nom de Bob GoodFellow, qu'il tira jusqu'à une cabane sur le port ou nous avions arrimé. Puis, nous avons commencé à fermer les accès avec des planches et des clous afin de se protéger des marins quand ils seront la. Par la suite j'ai envoyé encore Ares narguer les marins et leur dire qu'on avait un otage, il se pressa de rentrer après. Un premier marin est arrivé sur les lieux.

Le marin c'était Karel, il commença par nous demander quels étaient nos revendications, j'ai donc répondu que pour 2 500 000 Berry on allait relâcher le civil. Je lui ai donné un délai de 10 minutes pour rassembler la somme d'argent et la mettre dans le coffre que nous avions ramené. Il laissa un de ses hommes devant la cabane. Les 10 minutes passés, Karel n'était toujours pas arrivé, je commençais à douter quand tout à coup Atlas se prit un coup d'épée quand il c'est rapprocher du bord de l'ouverture qu'il y avait à l'étage mais recula à temps. C'était ce maudit Karel, il avait tenté de rentrer par la force. Il n'avait pas pris mes menaces au sérieux, j'ai donc décidé de faire souffrir ce civil en lui coupant les oreilles. J'ai ensuite lancé ses oreilles par l'ouverture pour qu'il me prenne au sérieux. Karel répondit qu'il ne pouvais pas emmagasiné une tel somme et que ce n'était pas possible. Ares décida de compter jusqu'à dix et que si le décompte était fini et que  l'argent n'était pas dedans on allait blesser encore le civil. Le décompte passé toujours rien, j'ai donc coupé tous les doigts de ses mains. Le civil hurlait, mais les marins ne montraient aucun signe de coopération. J'ai compris qu'ils essayé de gagner du temps quand par une des fenêtres je ne les apercevais plus, j'ai donc ordonné de tuer l'otage et qu'on devait se replier avant que toute la marine arrivent. L'équipage n'osait pas trop se salir les mains donc j'ai du achever le civil de ma propre lame. On est ensuite sorti par une ouverture dans la barricade pour rejoindre le bateau mais les marins étaient derrière nous  et nous coursaient, Ares arriva le premier à la barre et démarra le Pegasus. Aniwey et moi, on a réussi a sauter et s'agripper à une corde mais Atlas un peu en retard sauta de très loin mais par chance j'ai réussi à attraper sa main avant qu'il ne tombe à l'eau. Notre cap était plein Nord.

Par la suite nous avons discuté de tout ça. L'équipage était démoralisé de ne pas avoir eu la somme d'argent, mais je leur ai remis un coup de boost en leur disant qu'on avait réussi à faire une victime sous les yeux de la marine sans qu'il ne puissent agir et que c'était déjà une belle victoire. La prochaine fois on aura cette argent !


RépondreQuote